Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

 

La maison 
d’édition

 

Une maison d’édition pour faire entendre des voix sensibles et singulières, pour s’engager davantage auprès de tous ceux qui participent à la fabrique d’un imaginaire collectif.

Une maison d’édition pour faire entendre des voix sensibles et singulières, pour s’engager davantage auprès de tous ceux qui participent à la fabrique d’un imaginaire collectif.

C’est le territoire que nous voulons explorer, à destination du plus grand nombre de lecteurs, en proposant avec les auteurs “des armes” pour penser, des idées pour débattre, des univers à inventer, des rêves à défendre.

Collections

Humain & Compagnie

Cette collection est née du sentiment impérieux et urgent de faire entendre des voix sensibles et diverses s’inscrivant toutes dans les questions suivantes : Quel destin pour notre humanité dans un monde de plus en plus orchestré par la très prédatrice loi du profit ? Et en quoi le geste artistique par sa force symbolique est-il un territoire de résistance inaliénable ?
Faire entendre le rythme implacable de la vie qui résiste à l’éclatement du monde, c’est autour de ce postulat qu’est née cette collection.
Ces territoires, nous voulons les explorer avec le plus grand nombre de lecteurs, et de toutes les façons possibles : essais, romans, récits, poésies… À chaque auteur, sa partition ; à chaque ouvrage, une langue réinventée.

Tu es Younis Ibrahim Jama

Parution le 27 septembre 2023

En 2003, éclate au Darfour dans l’ouest du Soudan un violent conflit armé entre des groupes rebelles et le gouvernement de Khartoum, la capitale.
Younis, jeune garçon dont les parents sont pris dans la tourmente, va connaître une destinée à laquelle rien ne le préparait. Il devient le trait d’union involontaire entre deux mondes, le fruit d’un amour partagé entre deux familles.
Ce roman nous transporte du Soudan vers le Tchad, puis vers la France, tissant la toile d’une intrigue où s’enchevêtrent les logiques de l’intime et du politique. Celles aussi de la générosité, de la violence et du mensonge.

Juste un mot – La révolution du sensible

Parution le 5 mai 2023

Nouvelle édition de « Juste un mot – La révolution du sensible » de Nicolas Roméas.
D’abord édité en septembre 2022 par les éditions Parole, voici la nouvelle édition augmentée d’une préface de Paul Blanquart et de deux nouveaux textes de l’auteur.
Parce qu’il ouvre une aire de pensée et d’émotion que les âmes en présence habitent ensemble dans le même espace-temps, le geste de l’art réel (celui qui est réellement partagé) est le plus grand adversaire des pouvoirs. Plus puissant que n’importe quelle idéologie, il n’a pas besoin de dire ce qu’il fait pour agir […] C’est pourquoi il est notre arme ultime, celle qui franchit sans délai ni obstacles les frontières des peurs et des prisons mentales, mais aussi celles du temps et de l’espace.

Traces

Cette collection met à disposition un outil d’édition propre à rendre visible le travail mené par des collectifs sur une thématique définie. Elle présente également les résultats de nos travaux sur les territoires (quartiers, villages…).
Nous savons qu’un livre, une fois édité, appartient à celui ou celle qui s’en empare, il se transmet, se prête et s’échange. Il reste et témoigne d’un moment dans la vie d’une communauté qu’elle soit éphémère, comme les participants à un atelier, ou pérenne, comme les habitants d’un territoire, il s’inscrit dans son histoire et en laisse une trace imprescriptible.

Habiter - Ce qui demeure

À paraître le 8 mars 2024

D’un bout à l’autre de nos vies, nous habitons souvent plusieurs lieux. Maisons, appartements, caravane, cabanes… Des villes, des banlieues, des campagnes…
Ces lieux nous habitent aussi, laissant dans nos mémoires des traces vives ou floues, colorées ou en noir et blanc. Des traces qui parlent de la vie qui nous a menés çà et là, de l’enfance à bien plus tard.
Des femmes, accompagnées par une équipe artistique, nous confient par l’écriture ce qui demeure de leurs lieux. Des dessins se mêlent à leurs mots, des langages s’entrecroisent. On se projette dans la mémoire de nos propres lieux.

La Margeride - Le pays des possibles

Recueil et mise en forme des textes : Langage Pluriel
Projet porté par le Syndicat mixte interdépartemental « Les monts de la Margeride »
Parution le 2 novembre 2023

Cet ouvrage s’est construit à partir de rencontres avec des habitants de cette région, de ceux qui l’animent. La Margeride, massif montagneux d’altitude moyenne de 1000 mètres, s’étend sur une grande partie de la Lozère, sur le Cantal et la Haute-Loire. Femmes et hommes de tous âges, originaires ou non de ce territoire, nous ont raconté comment ils l’habitent, comment ils y vivent.
Si leurs récits sont empreints des particularités propres à un environnement spécifique, ils nous interrogent aussi sur la question fondamentale : comment se nourrit-on ? Alors que les problèmes écologiques et environnementaux sont de plus en plus cruciaux, des solutions s’élaborent. La Margeride, très peu peuplée, bénéficie d’une grande surface qui favorise d’emblée une agriculture raisonnée sinon biologique. Et, si cette région était « le pays des possibles » ?

Les autres ouvrages de Langage Pluriel

Langage Pluriel a engagé pendant une dizaine d’années un travail de mémoire auprès de populations étrangères de différentes origines dans le Var et en Dordogne. Elle s’est attachée à en faire la restitution sous deux formes : une forme écrite et une forme théâtrale afin de porter sur la place publique les paroles confiées. Cette création artistique a été portée par des comédiens professionnels qui ont, selon les fois, accompagné sur la scène des témoins, eux-mêmes acteurs de l’immigration traitée. En 2011, 2012 et 2013, elle a réalisé, en partenariat avec l’Amicale laïque de Saint-Aubin-de-Cadelech, la collecte des témoignages et a pris en charge l’écriture des différents textes.

Ces livres sous le thème « D’un pays à l’autre » ont été édités par les éditions Parole.

De l’Italie à l’Aquitaine - Des immigrés italiens en vallée du Dropt 1920-1951

Né en Périgord, le Dropt traverse trois départements avant de se jeter dans la Garonne : la Dordogne, le Lot-et-Garonne et la Gironde. Tout le long de la rivière, de tout temps, des hommes ont bâti des maisons, ont cultivé les terres, ont façonné la vie dans cette vallée.
Désertée, partiellement en friche après la Première Guerre mondiale, la campagne avait besoin de bras pour remettre en route des exploitations abandonnées. Cela a été possible grâce à tous ceux qui ont immigré qu’ils viennent d’Italie, de Belgique, de Pologne, d’Espagne… mais aussi grâce à toutes les migrations intérieures, qu’elles soient économiques ou politiques.

C’est le long du Dropt, dans le sud de la Dordogne et le nord du Lot-et-Garonne, autour de la Bastide-d’Eymet, que les Italiens ou leurs descendants rencontrés sont arrivés au début des années 1920.
Ce sont leurs témoignages qui font ce livre.

De l’Espagne à l’Aquitaine - Des immigrés et réfugiés espagnols en vallée du Dropt 1868-1968

Né en Périgord, le Dropt traverse trois départements avant de se jeter dans la Garonne : la Dordogne, le Lot-et-Garonne et la Gironde. Tout le long de la rivière, de tout temps, des hommes ont bâti des maisons, ont cultivé les terres, ont façonné la vie dans cette vallée.
Désertée, partiellement en friche après la Première Guerre mondiale, la campagne avait besoin de bras pour remettre en route des exploitations abandonnées. Cela a été possible grâce à tous ceux qui ont immigré qu’ils viennent d’Italie, de Belgique, de Pologne, d’Espagne… mais aussi grâce à toutes les migrations intérieures, qu’elles soient économiques ou politiques.

C’est le long du Dropt dans le sud de la Dordogne et le nord du Lot-et-Garonne, autour de la Bastide-d’Eymet et à Bergerac que les Espagnols ou leurs descendants rencontrés sont arrivés dès le début du XXe siècle.
Ce sont leurs témoignages qui font ce livre.

De l’Alsace à l’Aquitaine - Des Alsaciens en vallée du Dropt 1939-1940

Né en Périgord, le Dropt traverse trois départements avant de se jeter dans la Garonne : la Dordogne, le Lot-et-Garonne et la Gironde. Tout le long de la rivière, de tout temps, des hommes ont bâti des maisons, ont cultivé les terres, ont façonné la vie dans cette vallée.
Désertée, partiellement en friche après la Première Guerre mondiale, la campagne avait besoin de bras pour remettre en route des exploitations abandonnées. Cela a été possible grâce à tous ceux qui ont immigré qu’ils viennent d’Italie, de Belgique, de Pologne, d’Espagne… mais aussi grâce à toutes les migrations intérieures, qu’elles soient économiques ou politiques.

La Deuxième Guerre mondiale a provoqué d’autres chemins douloureux. Ce fut le cas pour les Alsaciens du Bas-Rhin déplacés en 1939, étrangers eux aussi sur la terre de Dordogne. C’est dans le sud, autour de la Bastide-d’Eymet et en Alsace, autour de Boofzheim, que les témoins ont apporté les témoignages qui font ce livre

100 recettes immigrées - La cuisine transmise dans les familles d’ici ou d’ailleurs

La cuisine de nos parents est en nous. S’il y a une chose dont nous héritons, au même titre que la langue maternelle, c’est bien le goût sur la langue. Les recettes de maman, de papa, de grand-mère ou de tante Berthe font partie des bagages que nous transportons, où que nous allions.

Les recettes de ce livre de cuisine ont dix terres d’origine, provinces françaises ou pays lointains. Elles ont été transportées par les migrants qui sont venus enrichir un endroit qui pourrait être n’importe laquelle de nos vallées. C’est le long du Dropt, rivière qui traverse le sud de la Dordogne, le nord du Lot-et-Garonne et la Gironde, autour de la Bastide-d’Eymet, que ces recettes ont été cueillies. Terre agricole, cette région a eu besoin de bras à différentes époques. Terre d’accueil, elle s’est ouverte à ceux que la nécessité avait poussés à partir. Après la Première Guerre mondiale, Bretons, Italiens, Portugais sont venus remettre en route un pays en friche. À d’autres moments c’est la guerre qui a nourri l’exode, en 1939 des Espagnols et des Alsaciens. Chaque groupe, chaque famille est arrivé avec sa cuisine qu’elle a offerte en partage. 100 recettes immigrées est ce cadeau où se mêlent recettes des accueillis et recettes des accueillants. C’est un livre de cuisine étonnant et rare.

Claude
Éditrice, comédienne
Cécile
Graphiste, référencements et web
Chantal
Assistante administrative et commerciale
Mathilde
Chargée de diffusion et de commercialisation